Les aventure de Durak et Fredrisht

La taverne

La taverne

Entrant tous deux dans cette taverne, il y découvrit cet ambiance festive. Le nain commanda en hurlant comme à son habitude une Biere pour lui et son compagnon. Il s’attarda ensuite a regarder et predre place a la table de jeu ou un humain assez corpulent jouait et explosait tous ces adversaires au bras de fer.
Fredrisht en humain sache commenca une discussion avec le tavernier tres occuper pour savoir a quoi etais du cette agitation.
On lui expliqua qu’une comtesse etait présente avec tous ces sujet et son champion qui plumait les clients qui jouait avec lui. Elle était la pour une nuit car elle avait rendez vous a talabhein pour l’avez son honneur.
En effet accusé a tort de vol elle n’avait pour solution que de faire combattre son champion dans l’arène pour l’avez son honneur.
Deux chambre fut reservé par Fredrisht, qui en profita pour faire un tour de reperage, voir si des objets pouvait tomber tous seul dans sa main.
Après cette breve inspection il rejoignit son accolit Durak au contoir allègé de quelles pièces, car il avait perdu son duel.
Après une mise au point des deux parties permettant de savoir ce qui se trammait ici, ils ont vu arrivé 3 personnes louches vetu de noir se faisant passer pour des marchands embuland venant du nord.
ils en profiterent pour s’intaller a leur table pour en savoir un peu plus et voir s’ils transportaient des objets
Après une discussion des plus sterile les 3 hommes partirent dans leurs chambres respedctives.
Durak et Fredrisht sortirent pour prendre l’aire et se rendre compte de la garde qu’il y avait autour du carosse de la comptesse. 3 Gardes prets à en découdre. Un brin de discussion fut entammé, il en sorti qu’a la fin de leur tour de garde Durak leur payeraient un coups a boire au comptoire.
Un valet descendit les escalier et cria “Bruno il va falloir aller de coucher deamin de grosse chose sont a faire, la comptesse veut que tu sois en pleine forme”.
Durak en profita pour le charier en criant"Aller toutou a sa maman il faut aller se coucher".
Cratifiant d’un regard sombre le nain bruno ne disa mot et commenda une nouvelle biere.

Comments

benjaminpeyronneaud

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.